Tout débute à Séoul.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Soulmate never Die /Taemin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Choi Seung Hyun



Relation :
  • A l'attente d'un miracle
Messages : 17
Date d'inscription : 21/04/2014

MessageSujet: Soulmate never Die /Taemin   Mar 29 Avr - 2:06



"> Soulmate never Die





 




Je ne sais même pas pourquoi j'ai commencé à boire autant... Combien de verre déjà ? Sept...? Huit peut être ? Non, bien plus. Beaucoup plus. La journée a pourtant bien commencé, cette femme m'a envoyé une photo de ma fille devant la télé et Dieu qu'elle était mignonne... Cette petite, c'est seulement une perfection et ce n'est pas parce qu'elle vient de moi, noon. Je suis ensuite allé à la YG pour approuver quelques photos pour le photoshoot "From TOP" et ensuite...J'ai pris le chemin pour rentré chez moi, mais j'ai croisé un de mes vieux amis, il m'a proposé d'aller dans un bar pour papoter du bon vieux temps, j'ai accepté...Mais il m'a complètement nexter lorsqu'une fille assez jolie est arrivée. Alors, j'ai commencé à boire, seul comme un vieux garçon et... Une vive douleur me rappelle qu'il serait plus acceptable de penser à ce genre de chose plus tard, genre demain après midi lorsque je n'aurais pas une "beautiful hangover". Je continue alors à marcher sans savoir vraiment ou je vais, mais qu'importe ça m'emmènera bien quelque part. Ne faisant pas attention où je mets les pieds je finis par bousculer une jeune femme.

-Oh pardon, je ne voulais pas.

Je tapote maladroitement son épaule étrangement froide et je la fixe alors surpris.

-Vous êtes gelé, dépêchez-vous de rentrer chez vous.

Aucune réponse de sa part, tant pis... C'est peut-être parce que'n vérité c'est un lampadaire ? Shht, personne n'a remarqué ! Je me remets alors à marcher en direction de... Qu'importe ça m'emmènera bien quelque part de toute façon. Le vent est frais pour ne pas dire carrément froid ce soir, c'est bien étrange pour un fin d'Avril. Je réajuste alors le col de ma chemise, essayant tant bien que mal de me protéger du vent. D'ailleurs, je n'avais pas une veste ? Merde, j'ai dû l'oublier dans le bar et à cette heure-là plus la peine de retourner en arrière, elle ne doit plus être là où je l'ai laissé, tel est la société d'aujourd'hui. Injuriant à tout va, je finis tout de même par soupirer quand un "Oppa" me parviens aux oreilles. Impossible, il est bien trop tard pour qu'une horde de fans d'adolescente prépubère en pleine poussée d'acnés viennent en rajouter dans mon récent malheur. J'ai trop bu, beaucoup trop. Je devrais rentrer, ça serait peut-être plus sage. Je tourne alors les talons, me résignant à retourner à la maison quand un homme tout droit sorti de nulle part -j'était juste trop dans mes pensées à chercher de potentiels fans que je n'ai pas regardés au bon endroit...- attrape ma main et m'oblige à le suivre et vue toutes les fans derrière lui... Je n'ai pas intérêt à le repousser. Je cours alors, faillant presque à tomber à plusieurs reprises tant l'alcool coule dans mes veines et j'ose enfin le regarder. Il porte un hanbok, cet homme, sort-il de l'époque Joseon ? Le temps semble se figer, comme si la Terre ne tournait plus pour me laisser le temps de l'admirer. La nuit noire, les vieux lampadaires qui se mettent à clignoter de temps en temps, la poubelle qui déborde plus loin... Puis lui. Il semble venir d'une autre époque tant il est charismatique, comme s'il n'avait pas sa place dans ce monde. Tout droit sort d'un tableau, voilà ce que je pensais. Et le temps reprend enfin son court. Ne le lâchant pas du regard, il me semble néanmoins familier... Comme si je le connaissais depuis des décennies comme si ce n'était pas la première fois qu'on fuyait ensemble.

[...]

On finit néanmoins par s'arrêter dans une petite ruelle, les fans étant loin devant nous maintenant. Je le fixe alors, tandis que j'essaie tant bien que mal de reprendre ma respiration normale.

-T-Tu... Toi...

Je reprends une grande respiration et je me tiens de nouveau correctement.

-Tu es venu pour moi, hein ? Tu n'es pas d'ici... On se connaît n'est ce pas ?

J'ai demandé à un lampadaire de rentrée chez lui, je n'ai plus rien à perdre de toute manière.








### | tagged: LeeTaemin| TenueDeTOPsanslechapeaubiensur |







( J'ai du le refaire trois fois... TROIS FROIS. J'espère que tu kifferas au moins. ee )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lee Taemin
Admin


Relation :
  • Célibataire
Age : 23
Messages : 54
Date d'inscription : 27/04/2012

MessageSujet: Re: Soulmate never Die /Taemin   Mer 30 Avr - 22:55








 


Visiblement cette séance photo allait s’éterniser. Un énième soupire venait de passer mes lèvres alors que je me retenais tant bien que mal de lever les yeux au ciel. Je patientais tranquillement sur une chaise en attendant que le photographe veuille bien se décider de l’éclairage définitif pour les futures photos depuis bientôt plus d’une demie heure. Autant dire que je perdais mon temps ici et que l’ennuie m’avait gagné il y a un peu plus de dix minutes déjà, après avoir renoncé à battre mon meilleur score au jeu 2048 sur mon portable. Je ne me rappelais plus vraiment pourquoi on m’avait choisi pour faire ce shooting, je me trouvais sûrement au mauvais endroit, au mauvais moment... Mais si je devais essayer de positiver, je pourrais mettre en avant le fait que je serai un peu plus payer que ce que je gagne chaque mois ; comme si je ne croulais pas déjà assez sous l’argent.
Par chance l’équipe avait mis de la musique en fond sonore ce qui arrivait à me distraire légèrement, l’envie de danser me pris subitement et je commençais à me tortiller sur ma chaise sans réussir à réprimer ce sentiment. Seulement les vêtements que je portais n’étaient pas les plus adéquates pour cela. En effet ces photos avaient pour concept : les traditions ancestrales de notre pays. Je portais donc pour l’occasion un hanbok aux couleurs chaudes - qui m’allait bien au tint d’après la styliste.
Finalement après quelques minutes de plus à attendre je jetais un rapide coup d’œil en direction du photographe qui semblait ne pas être plus avancé et je décidais enfin de me lever de ma chaise. Mon manageur qui se trouvait assis à coté de moi haussa un sourcil intrigué puis me questionna du regard.

- J’ai vraiment besoin de prendre l’air.

Il me gratifia d’un petit sourire en coin compréhensif que je lui rendis, lui aussi devaient en avoir assez d’attendre, puis me dirigeais en vitesse vers la sortie la plus proche. Une fois arrivé à l’extérieur je fus surpris de voir qu’il faisait nuit et que celle-ci semblait bien avancée, l’heure indiquée sur mon portable me le confirma. Je m’appuyais négligemment, les mains dans les poches, contre le mur en réprimant un léger frisson du à la petite brise fraiche des nuits de printemps. Je fermais les yeux et m’accordais alors une petite pause pour faire le vide dans mon esprit. Je pris une grande inspiration et rouvris les yeux en affichant un petit sourire en coin, j’avais assez attendu sagement c’est pourquoi je décidais de m’aventurer dans les rues aux alentours du studio photo. Même si je n’aimais pas me retrouver seul, je devais avouer que marcher dans la rue la nuit et laisser libre court à mes pensées étaient quelque chose d’agréable, d’autant plus que dans la pénombre on aurait du mal à me reconnaître. Sauf que cette pensée fut formulée trop vite dans mon esprit, il n’y avait rien de plus voyant qu’un garçon seul vêtu d’un hanbok la nuit dans les rues de Séoul. Et j’en appris à mes dépends. A peine avais-je relevais les yeux que je découvris un groupe de jeunes filles qui marchaient en ma direction, je tentais du mieux que je pouvais de dissimuler mon visage et de prier le bon Dieu pour ne pas être découvert. Hélas ce qui devait arriver, arriva et l’une des jeunes filles du groupe – surement la plus observatrice des six, s’écria haut et fort alertant ses amies ainsi que les passants autour « Taemin Oppa ! C’est Taemin Oppa les filles ! »
Cette fois-ci je ne me gênais pas pour lever les yeux au ciel et jurer discrètement avant de m’élancer dans la rue en courant. Je n’ai jamais compris pourquoi dès qu’un groupe d’adolescentes pré-pubert se mettaient à courir toutes les filles de leur âge, qui se trouvaient dans le périmètre, venaient se mêler à leur groupe si bien qu’il devait avoir un peu plus d’une quinzaine de personnes qui me courrait après à présent. Par chance les rues que j’empruntais pour leur échapper étaient relativement déserte, je n’aurais pas à bousculer les gens pour me frayer un chemin. Sauf qu’une fois de plus je pensais trop rapidement, devant moi un homme qui titubait légèrement marchait en plein milieu de la rue. Je tentais d’attirer son attention pour qu’il se décale, mais en vain.
Merde...
Pris dans ma course, et pour ne pas qu’il se fasse écraser par la horde qui me poursuivait, je l’attrapais rapidement par le bras une fois à sa hauteur pour l’entrainer avec moi dans une petite rue qui par chance était dissimulée. Je m’adossais contre le mur en me courbant légèrement, mes mains sur mes genoux, essoufflé. Mais bizarrement je ne pouvais pas m’empêcher de rire en pensant à ce qu’il venait de se passer. Me voilà dans une belle pagaille... Je suis incapable de dire où je me trouve en ce moment même, ni situer le studio. Ma petite crise de rire passer je dirige mon regard vers l’inconnu qui était resté silencieux jusqu’alors.

- Veuillez m’excuser, je ne voulais pas vraiment vous entraîner dans cette galère.

Je n’eus aucune réponse de la part de mon interlocuteur qui me dévisager sans gêne, l’air abasourdi de me voir. Ce devait sûrement être ma tenue, enfin c’est ce que je pensais jusqu’à ce que je l’entende enfin répondre. Je fronçais les sourcils soudain méfiant, et si j’avais sans le vouloir sauvé la vie d’un malade mentale ?

- Vous délirez, c’est bien la première fois qu’on se croise.

Je me redresse pour mieux le détailler à mon tour, il était évident qu’il sentait l’alcool et que d’après mes expériences il allait avoir une méchante gueule de bois le lendemain au réveil.

- Vous faites de toute évidence erreur.






### | tagged:lee taemin & choi seunghyun

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Choi Seung Hyun



Relation :
  • A l'attente d'un miracle
Messages : 17
Date d'inscription : 21/04/2014

MessageSujet: Re: Soulmate never Die /Taemin   Jeu 15 Mai - 1:36



"> Soulmate never Die





 



Il y a plusieurs réactions face à la descente d'adrénaline, certains se contentent de fermer les yeux une de leurs mains sur leurs coeurs pour l'entendre battre... D'autres s'époumone tel un poisson hors de l'eau pensant qu'ainsi tout ira mieux plus rapidement. -tout comme moi- Puis il y a ce genre de personne à qui l'adrénaline réussie, et il se contente de rire bêtement mais néanmoins, de toutes les façons de recevoir cette situation c'est de loin la troisième la meilleure... Tout comme lui. Quand je vous dis que c'est un signe ! Ma "destinée" semblait surprise par ma réponse, néanmoins je sais ce que j'ai ressenti... Il ne le sait juste pas encore, j'ai cherché sur google ce phénomène. Il se souviendra bien un jour ou l'autre de moi... De ce que nous avons vécu, le hasard n'existe pas.

- Vous délirez, c’est bien la première fois qu’on se croise.

Je secoue négativement la tête, tandis que je le regarde une nouvelle fois, son hanbok lui va parfaitement au teint et ce visage poupin... Dieu qu'il aurait était une jolie femme. J'aurais pu lui faire des enfants là tout de suite maintenant, avec ou sans son accord... Mais ce genre de chose n'est pas très bien vu par la société alors... Oublions cette idée, et de toute manière il n'est pas une femme... Ou peut-être qu'elle est affreusement masculine . Qu'importe, ce il ou elle a forcément un lien avec moi.

- Vous faites de toute évidence erreur. continue t-il.

Ne lui laissant pas le temps de dire quelque chose d'autre, je m'approche de sa personne et je glisse deux de mes doigts sur sa bouche pour le faire taire.

-Shhhhht.

Il peut s'estimer heureux que je n'aie rien fait de sale avec mes doigts... Enfin... Pas que je m'en souvienne. Il ne sait pas de quoi il parle, il ne le sait réellement pas... On se connaît lui et moi, ses yeux sont justes encore trop fermé pour l'apercevoir. Son visage me semble également étrangement familier... Comme si je l'avais vue plusieurs fois... Mais où ?

-Je t'ai déjà vue quelque part bordel.

Remarquant que ma main est toujours sur ses lèvres je finis néanmoins par la retirer un peu gêné pour ne pas l'effrayer plus, ça serait agaçant si ce dernier détaler comme un lapin. Je me recule un peu pour remettre correctement mais de manière maladroite son hanbok même si ça ne fait qu'empirer la chose et je fais de nouveau quelque pas en arrière.

-P-Pardon... Je suppose.








### | tagged: LeeTaemin| TenueDeTOPsanslechapeaubiensur |








( VOILA PARDON POUR TOUTE CETTE ATTENTE. D: 350mots comme tu me l'as demandé. Mais c'est EXTREMEMENT MAUVAIS. ;; Je ferais mieux la prochaine fois promis. ;o; )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Soulmate never Die /Taemin   Aujourd'hui à 2:24

Revenir en haut Aller en bas
 
Soulmate never Die /Taemin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Taemin Lee (Métamorphomage) [Validé]
» Taemin Lee
» Soulmates never die [Kylian] Terminé
» SIAM J. BANG ► lee taemin
» Kelsey McGween/Mihael Keehl/Taemin Lee

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Take Me Away :: Nostalgie :: Memory :: Rps-
Sauter vers: